Évaluation de l’impact de la flambée de COVID-19 sur le tourisme international

Évaluation de l’impact de la flambée de COVID-19 sur le tourisme international

Le tourisme international en bonne voie pour atteindre 65 % des niveaux d’avant la pandémie d’ici la fin 2022

  • Le tourisme international a enregistré de solides résultats pendant la période allant de janvier à septembre 2022, avec des arrivées atteignant 62 % des niveaux d’avant la pandémie au cours des neuf premiers mois 2022.
  • On estime à 700 millions le nombre de touristes ayant fait des voyages internationaux entre janvier et septembre, ce qui est plus du double (+133 %) des chiffres enregistrés pour la même période en 2021.
  • Ces résultats ont été alimentés par une forte demande comprimée, l’amélioration des niveaux de confiance et la levée des restrictions dans un nombre de plus en plus important de destinations.
  • Les arrivées mensuelles sont remontées de -64 % (par rapport à 2019) en janvier 2022 à -27 % en septembre, confirmant la reprise rapide et soutenue des voyages internationaux pendant l’année.
  • La performance du tourisme a été particulièrement forte au troisième trimestre 2022 (-26 % par rapport à 2019) : on a enregistré un total estimé à 340 millions d’arrivées internationales à l’échelle mondiale, soit près de 50 % du total sur l’ensemble des neuf mois.
  • L’Europe (+126 %) est restée en tête du rebond du tourisme international au cours de la période allant jusqu’à septembre, retrouvant 81 % des niveaux d’avant la pandémie. Au Moyen-Orient, les arrivées internationales ont plus que triplé (+225 %) en croissance interannuelle de janvier à septembre 2022, remontant à 71 % des niveaux de 2019.
  • L’Afrique (+166 %) et les Amériques (+106 %) ont atteint, respectivement, 63 % et 66 % de leurs niveaux de 2019. En Asie-Pacifique (+230 %), les arrivées ont plus que triplé pendant les neuf premiers mois 2022, avec l’ouverture de nombreuses destinations, tout en restant de 83 % inférieures à leurs niveaux de 2019.
  • La reprise est observable aussi au niveau des dépenses de tourisme à l’étranger des principaux marchés émetteurs, avec des chiffres solides depuis la France et l’Allemagne où les niveaux de dépenses ont atteint, respectivement -8 % et -12 % par rapport à 2019 au cours de la période allant jusqu’à septembre.
  • Les arrivées internationales pourraient atteindre 65 % de leurs niveaux d’avant la pandémie en 2022, conformément aux scénarios initiaux de l’OMT. Malgré les défis croissants pouvant freiner le rythme de la reprise ces prochains mois, les recettes d’exportation du tourisme pourraient atteindre un total compris entre 1 200 et 1 300 milliards d’USD en 2022, en hausse de 60 à 70 % par rapport à 2021, soit 70 à 80 % des 1 800 milliards d’USD enregistrés en 2019.
International tourist arrivals by region
International tourist arrivals:

GROUPE D’EXPERTS DE L’OMT : L'ESSENTIEL DES RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE DE SEPTEMBRE 2022

  • Dans l’enquête de septembre 2022, le Groupe d’experts du tourisme de l’OMT donnait à la période de mai à août 2022 une note de 125 (sur une échelle allant de 0 à 200). Les perspectives pour le restant de l’année traduisaient un optimisme prudent, avec une note de 111 montrant une baisse des niveaux de confiance.
  • L’environnement économique difficile, notamment les taux élevés d’inflation et la flambée des cours du pétrole, que vient aggraver la guerre en Ukraine, reste le principal facteur pesant sur la reprise du tourisme, d’après les experts.
  • Les experts sont maintenant environ 61 % à penser que les arrivées internationales pourraient retrouver leurs niveaux de 2019 en 2024, ou après, et ceux qui tablent sur un retour aux niveaux d’avant la pandémie en 2023 sont moins nombreux (27 %) par rapport à l’enquête du mois de mai (48 %).

Tourism Data

International Tourist Arrivals, World and Regions

Panel Evaluation and Prospects

What are the main factors weighing on the recovery of international tourism?

When do you expect international tourism to return to pre-pandemic 2019 levels in your country?

World: International tourist arrivals, 2020, 2021 and Scenarios for 2022 (monthly % change over 2019)

L’impact sans précédent de la COVID-19

 

2019*

2020

2021**

Arrivées de touristes internationaux
(visiteurs qui passent la nuit)

1.5 milliard

400 millions

415 millions

Recettes d’exportation du tourisme international
(recettes du tourisme international + transport de passagers)

1 700 milliards d’USD

638 milliards d’USD

700-800 milliards d’USD

Produit intérieur brut direct du tourisme

3 500 milliards d’USD

1 600 milliards d’USD

1 900 milliards d’USD

Source: UNWTO, * Pre-pandemic year, ** Preliminary results

Arrivées de touristes internationaux

2020
-72 % par rapport à 2019
-1 milliard

+4 % par rapport à 2020
+15 millions

 

Recettes d’exportation du tourisme international

Entre -900 et -1 000 milliards d’USD

PIB direct du tourisme

-1 600 milliards d’USD

  • The coronavirus pandemic caused a 72% decline in international tourist arrivals in 2020 and 71% in 2021, compared to 2019. This represents a loss of 2.1 billion international arrivals in both years combined.
  • As a result, export revenues from international tourism plunged 63% in 2020 and 61% in 2021 (real terms) which amounts to a combined loss of US$ 2.1 trillion in this two-year period.

Changements au niveau des tendances de consommation

Des tendances passagères ou dans la durée ?

Des voyages plus près de chez soi

Le tourisme interne affiche des signes positifs sur de nombreux marchés car la tendance est de voyager moins loin. Les voyageurs optent pour des vacances à leur domicile ou à proximité (‘staycations’).

Des voyages plus responsables

Durabilité, authenticité, caractère local : Les voyageurs sont attachés à produire un impact positif pour les populations locales et sont de plus en plus en quête d’authenticité.

Escapades

Le tourisme de nature, le tourisme rural et les escapades en voiture se sont imposés comme des choix de voyage populaires en raison des contraintes liées aux déplacements et de la recherche d’expériences de plein air.

Séjours plus longs et dépenses plus élevées

2021 a été marquée par une nette augmentation des dépenses par voyage et un allongement de la durée des séjours.

Related links