Mise en garde

Mise en garde – escrocs se réclamant de l’Organisation Mondiale du Tourisme

Ont été portés à la connaissance de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) divers procédés, prétendant provenir de l’Organisation ou s’en réclamant, et qui sont frauduleux.

L’OMT tient à mettre le public en garde contre ces communications trompeuses qui n’émanent pas de l’Organisation et qui n’ont aucun rapport que ce soit avec ses activités.

Il peut s’agir de lettres, envoyées soit par courriel, par télécopie, par la poste ou depuis un site Web, présentées de façon à avoir l’air de provenir de l’OMT. L’en-tête, par exemple, pourra passer pour l’en-tête officiel de l’OMT, avec l’emblème et le nom de l’Organisation, et les adresses courriel ou Web comporter les mots « Organisation mondiale du tourisme » ou « OMT » ou quelque chose d’approchant, ou encore le nom, réel ou inventé, d’un fonctionnaire de l’OMT. Ce sont des procédés frauduleux et l’OMT n’assume aucune responsabilité à l’égard des conséquences qu’ils pourraient avoir, notamment, sans pour autant s’y limiter, de préjudice financier, d’usurpation d’identité ou de toute autre forme de vol ou de préjudice pouvant résulter de telles escroqueries.

On voit apparaître de plus en plus souvent de nouvelles escroqueries, qui n’ont strictement rien à voir avec l’OMT, particulièrement dans le contexte de la crise de la COVID-19. On citera à titre d’exemple les escroqueries du type des mentions « certifié sans COVID » prétendument établies conjointement avec l’OMT ou cautionnées par l’Organisation.

Nous attirons votre attention sur le fait que l’OMT rend compte de ses activités sur son site Web et que les initiatives menées par l’OMT face à la COVID-19 sont consultables en ouvrant le lien : https://www.unwto.org/tourism-covid-19

L’utilisation du nom et de l’emblème de l’OMT ou d’autres noms et indices pour de tels procédés n’est pas autorisée et elle est illégale. Dans l’éventualité que l’OMT ait connaissance d’une telle utilisation, les autorités compétentes en seront informées pour qu’elles prennent les mesures qui s’imposent.

En présence de messages ou d’éléments suspects, veuillez nous prévenir en écrivant à l’adresse : fraudalert@unwto.org