Transformer le tourisme pour l’action climatique

Transformer le tourisme pour l’action climatique

Agir pour le Climat

L'enquête mondiale sur l'action pour le climat a été menée entre juin et août 2021 avec la participation de toutes sortes d'acteurs du tourisme. Les résultats seront bientôt disponibles.

Le secteur du tourisme est à la fois très vulnérable aux changements climatiques et une source d’émissions de gaz à effet de serre, l’une des causes du réchauffement planétaire. Accélérer l’action climatique dans le tourisme est donc de la plus haute importance pour la résilience du secteur. L’action climatique recouvre les efforts de mesure et de réduction des émissions de gaz à effet de serre et le renforcement de la capacité d’adaptation aux impacts d’origine climatique1.

Un consensus est en train de se dégager, parmi les acteurs du tourisme, autour de l’idée que la résilience future du tourisme dépendra de la capacité du secteur à s’engager sur la voie d’une exploitation sobre en carbone et à réduire les émissions de 50 % d’ici 2030

La pandémie de COVID-19 a entraîné une baisse de 7 % des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale en 20202. Cela donne une idée concrète de l’ampleur de l’effort restant à accomplir pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris, exigeant de réduire d’environ 7 % les émissions chaque année au cours de la prochaine décennie3.

D'apès l'étude la plus récente de l' OMT et de l' ITF, publiée en décembre 2019 pour la COP25 de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, les émissions de CO2 du tourisme devaient augmenter d’au moins 25 % d’ici 2030. Il reste donc urgent d’accroître l’action climatique dans le tourisme, car les émissions pourraient rapidement repartir à la hausse dès que l’activité reprendra. Au bout du compte, le coût de l’inaction climatique sera, à la longue, plus élevé que celui d’une autre crise.  

L’OMT s’emploie à accélérer le passage à un développement du tourisme sobre en carbone et la contribution du secteur aux objectifs climatiques internationaux, dans le droit fil des recommandations de la Vision One Planet pour une reprise responsable du secteur du tourisme post-COVID-19 visant à :

  • Renforcer la mesure et la divulgation des émissions de CO2 du tourisme
  • Accélérer la décarbonation de l’exploitation touristique
  • Mobiliser la filière tourisme pour éliminer le carbone.

Les émissions de CO2 du secteur du tourisme liées aux transports – Modélisation des résultats

Le rapport publié en décembre 2019 analyse l’évolution de la demande touristique dans les diverses régions du monde de 2016 à 2030. Il présente les émissions attendues de CO2 du secteur du tourisme liées aux transports par rapport au niveau d’ambition actuel (2019) de décarbonation des transports. Il conclut que les émissions du tourisme liées aux transports ont représenté 5 % du total des émissions anthropiques en 2016 et devaient augmenter pour se situer à 5,3 % d’ici 2030 d’après le niveau actuel d’ambition.

Transformer le tourisme pour l’action climatique – Manifestation parallèle à la COP25

Transformer le tourisme pour l’action climatique exige de s’engager sur la voie d’une exploitation sobre en carbone avec pour mots d’ordre la connaissance et l’optimisation. La connaissance, en mesurant et en dévoilant les émissions liées aux activités touristiques et en établissant des objectifs sur la base de données factuelles. L’optimisation, grâce à des instruments et à des stratégies pour accroître l’atténuation et l’adaptation dans le secteur du tourisme en mobilisant tous les acteurs ayant un rôle à jouer. Les décideurs réunis pour la manifestation parallèle ont débattu des approches stratégiques pour transformer le secteur du tourisme..

Related Links

1. View Goal 13 Targets
2 Carbon Brief
3. Cut Global Emissions by 7.6 Percent Every Year for Next Decade to Meet 1.5°C Paris Target - UN Report