Africa News | 20ème Numéro - Novembre 2021

Africa News | 20ème Numéro - Novembre 2021

Cher(è)s et estimé(é)s lecteurs et lectrices,

Suite à l’arrêt drastique en termes d’arrivées des touristes internationaux provoqué par la crise sanitaire mondiale déclenchée par la pandémie de la COVID-19, nous sommes ravis de constater que le tourisme international a montré des signes de rebond en juin et en juillet 2021 avec l’assouplissement des restrictions sur les voyages dans certaines destinations et la progression générale des vaccinations dans de nombreuses régions du monde. De millions de postes de travail et de moyens de subsistance ont été mis en danger par les effets sans précédent de la pandémie.

Bien que le continent africain soit l’une des régions du monde les moins affectées, plusieurs gains socio-économiques, tels que l’égalité des genres et le développement durable atteints grâce au secteur du tourisme, ont plutôt régressé. En plus de nombreuses initiatives lancées par l’OMT dans le but de soutenir les États Membres dans leur processus de reprise du secteur du tourisme, nous continuons à suivre de près et à évaluer les impacts de la pandémie à travers le Tableau de bord de l’OMT de données sur le tourisme et le « UNWTO Tourism Recovery Tracker » qui fournissent aux États Membres d’informations solides et fiables sur les dernières mises à jour ainsi que de rapports actualisés sur les restrictions de voyages introduites par les gouvernements. Ces rapports sont disponibles et accessibles sur notre site web et constituent des sources d’informations incontournables pour aider les États Membres dans l’élaboration de leurs plans de relance et de redressement.

Dans le cadre de nos initiatives vouées à la promotion du développement durable, l’OMT a lancé un appel à candidature pour repérer les meilleurs exemples de villages touristiques dans le monde. L’OMT est à la recherche des meilleurs exemples de villages ruraux qui mettent à profit le tourisme comme source de débouchés et comme moyen de sauvegarder la collectivité, les traditions et le patrimoine locaux. De plus, en prévision de la COP 26, l’OMT et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) en collaboration avec d’autres agences environnementales internationales ont engagé les parties prenantes de l’industrie dans le but de rechercher de solutions face aux problèmes posés par le changement du climat dans le secteur du tourisme. La Déclaration de Glasgow sur l’action climatique dans le tourisme a pour objectif celui de réduire les émissions CO2 dans la prochaine décennie pour atteindre zéro émission nette dès que possible et avant 2050. À cet égard, nous souhaitons encourager les signataires intéressés en Afrique à soussigner la Déclaration sur l’action climatique dans le tourisme.

En ligne avec le Programme d’action pour l’Afrique de l’OMT – Tourisme et croissance inclusive, la feuille de route pour le développement du tourisme en Afrique sous le leadership du Secrétaire Général de l’OMT, nos activités mettent en avant l’importance des investissements durables à travers les partenariats public-privés, ainsi que la nécessité de promouvoir la marque Afrique en tant que priorités essentielles dans la reprise du secteur du tourisme à travers la mise en place de solutions innovantes. En mai 2021, une série d’ateliers de formation sur la gastronomie africaine a eu lieu dans l’objectif de promouvoir la marque Afrique. La tenue de ces ateliers a été suivie par la Conférence régionale de l’OMT : Renforcer la marque Afrique pour une reprise rapide du secteur du tourisme qui s’est déroulée en Namibie du 14 au 16 juin 2021. Cet évènement a donné lieu à des recommandations stratégiques sur la promotion de l’image de marque au niveau national et régional dans le secteur du tourisme dans le but de renforcer l’image du continent et de positionner la narration africaine au premier plan. L’organisation des ateliers de formation technique et du Groupe de réflexion ministériel a culminé dans l’adoption de l’Engagement de Windhoek pour promouvoir la marque Afrique par les Ministres du tourisme africains, les représentants de la Commission de l’Union Africaine et de l’Agence de Développement AUDA-NEPAD.

En même temps, nous poursuivons nos efforts pour le renforcement de la marque Afrique à travers la publication de brochures concernant la gastronomie africaine et mettant en avant le rôle central que la gastronomie peut avoir dans la promotion et la visibilité des destinations touristiques. En particulier, le Forum mondial de l’OMT sur le tourisme de gastronomie qui s’est tenu du 31 octobre au 2 novembre à Bruges, en Belgique, a dédié une session spéciale à la gastronomie africaine.

En vertu des efforts pour supporter les États Membres de la région dans le domaine des statistiques du tourisme qui s’avèrent de plus en plus incontournables pour identifier et évaluer le potentiel du secteur du tourisme domestique, un atelier pour le renforcement des capacités de deux jours a été organisé les 6 et 7 juillet. Ces ateliers ont permis aux fonctionnaires des ministères du tourisme ainsi qu’aux organisations statistiques nationales de mieux comprendre, mesurer et gérer les statistiques du secteur du tourisme pour la reprise de l’industrie ainsi que d’explorer de nouvelles modalités comme l’analyse des sources de grandes données pour mesurer les performances du tourisme.

La 64ème réunion de la Commission régionale pour l’Afrique de l’OMT ainsi que la 2ème édition du Forum mondial de l’OMT sur l’investissement dans le tourisme en Afrique, organisés par l’OMT en collaboration avec le Gouvernement du Cabo Verde, à l’Île de Sal du 2 au 4 septembre, ont permis aux Ministres du tourisme de débattre sur des enjeux majeurs et d’imaginer des solutions communes pour soutenir la reprise du secteur du tourisme. Les résultats des échanges et des réflexions sur le redémarrage de l’industrie ont mis en avant l’importance des impacts de la COVID-19 sur le secteur du tourisme ainsi que les défis auxquels les États Membres ont dû faire face par rapport à la distribution des vaccins, la perte des postes de travail, les difficultés liées à la santé et à la sécurité, la connectivité aérienne et l’harmonisation des protocoles de voyage. Les États Membres ont également reçu des mises à jour sur le Code international pour la protection des touristes. Les discussions ont concerné aussi les bénéfices découlant des opportunités liées aux investissements verts, une aire d’action avec du potentiel encore inexploitée pour le secteur.

En plus, les Membres ont été nommés aux postes vacants au sein des organes statutaires de l’OMT en vue de la 24ème session de l’Assemblée Générale de l’OMT qui se tiendra à Madrid, du 30 novembre au 3 décembre. Cela a été l’occasion opportune pour lancer la publication de l’OMT Brand Africa – A Guidebook to Strengthen the Competitiveness of African Tourism, une boîte à outils proposant des solutions efficaces dans le domaine du marketing et de la promotion de l’image de marque afin d’attirer de nouveaux segments de marché, ainsi que la Déclaration de l’OMT sur l’avenir de la mobilité et du transport durable focalisée sur les investissements verts et sur la favorisation d’une plus grande coopération entre les autorités touristiques et les prestataires de transport.

En marge de la réunion, des ateliers pour le renforcement des capacités sur l’innovation, le marketing digital et les investissements ont été organisés dans l’objectif de fournir aux jeunes entrepreneurs et aux MPME, des solutions pratiques et des outils concrets pour la mise en place d’investissements durables à travers la digitalisation et l’innovation.

La collaboration de l’OMT avec les organisations régionales a mené à la signature d’un Mémorandum d’entente avec l’Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA), signé le 21 septembre 2021. Ce mémorandum vise à consolider notre collaboration avec le secteur des transports aériens et à coordonner la reprise du tourisme en Afrique.

La reprise du secteur du tourisme et des voyages a été célébrée d’un manière judicieuse dans notre région dans le cadre de la Journée mondiale du tourisme en Côte d’Ivoire, le 27 septembre 2021. Le thème de l’évènement « Tourisme pour une croissance inclusive » a souligné la capacité du secteur du tourisme de créer de nouveaux et de meilleurs postes de travail et ainsi de conduire une reprise inclusive et de construire un meilleur avenir pour de millions de personnes dans le monde. Les sessions organisées dans le cadre de la Journée mondiale du tourisme, ont été délivrées par des experts et ont produit des recommandations clés pour l’amélioration des opportunités d’emploi dans le tourisme en ces temps d’incertitude.

Aussi, lors du premier semestre 2021, nous avons conduits de réunions interactives virtuelles en présence des officiels des ministère du tourisme avec l’objectif de les préparer en vue du redémarrage du tourisme international. Nous poursuivrons cette initiative avec nos États Membres afin de partager toutes les informations concernant les initiatives lancées par l’OMT pour la reprise du secteur du tourisme.

Enfin, l’OMT continuera à supporter les États Membres de la région africaine et fournira plus d’assistance technique sur le terrain étant donné les perspectives encourageantes sur la reprise des voyages. Je suis convaincue que la coordination et l’harmonisation des protocoles de voyage ainsi que les campagnes de vaccinations permettront au secteur du tourisme du continent d’avancer dans le processus de reprise et que le partenariat avec les investissements et les activités économiques locales favoriseront le développement du secteur en créant des emplois durables pour les femmes, les jeunes et les groupes de personnes les plus vulnérables.

La Directrice,
Elcia Grandcourt

Category tags

Téléchargement

Related Content