Les Membres organisent la reprise coordonnée du tourisme à l’échelle de toute la région Asie-Pacifique

Les Membres organisent la reprise coordonnée du tourisme à l’échelle de toute la région Asie-Pacifique

Les dirigeants du tourisme de l’ensemble de la région Asie-Pacifique se sont réunis pour organiser le redémarrage et le redressement du secteur alors même que les frontières restent fermées partout dans la région.

La trente-troisième réunion conjointe de la Commission pour l’Asie de l’Est et le Pacifique (CAP) et de la Commission pour l’Asie du Sud (CSA) de l’Organisation mondiale du tourisme s’est tenue le 14 septembre 2021 après une année difficile pour la région. Le secteur du tourisme de la région Asie-Pacifique a été le premier touché par les impacts de la pandémie, et c’est aussi celui qui a été frappé le plus durement, enregistrant une chute de 95 % des arrivées internationales au cours des cinq premiers mois 2021.

Une reprise et un redressement coordonnés 

À l’aide des interventions voulues et d’une coordination solide, les destinations peuvent recommencer à recevoir les visiteurs internationaux de manière sûre, et permettre ainsi au tourisme d’exprimer son potentiel comme force motrice du redressement et d’une croissance inclusive

Tandis que les données de l’OMT montrent que c’est la région continuant d’afficher la plus forte proportion de destinations fermées au tourisme, les États membres réunis par des moyens virtuels se sont concentrés sur la coordination des interventions et des stratégies pour accélérer la reprise des activités touristiques dans la région. Cela passe notamment par la levée par étapes des restrictions sur les voyages et la mise en place de couloirs sanitaires pour les voyages. Pour l’avenir, les Membres étaient d’accord sur l’importance du relèvement des compétences de la main-d’œuvre touristique et de faire le choix de l’innovation et de la transformation numérique. 

Le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a déclaré : « La région Asie-Pacifique est connue comme une destination touristique dynamique. À l’aide des interventions voulues et d’une coordination solide, les destinations peuvent recommencer à recevoir les visiteurs internationaux de manière sûre, et permettre ainsi au tourisme d’exprimer son potentiel comme force motrice du redressement et d’une croissance inclusive. »

Des élections pour l’avenir 

Les réunions ont rassemblé quelque 120 participants de 25 des 29 États membres de l’OMT de la région sous la présidence de la Malaisie et des Maldives. En prévision de la vingt-quatrième session de l’Assemblée générale de l’OMT [30 novembre-3 décembre 2021, Marrakech (Maroc)], les réunions se sont conclues par des élections et la désignation de candidats aux postes à pourvoir dans des organes clé de l’OMT.

L’Inde et l’Iran ont été les candidats désignés pour représenter l’Asie du Sud au Conseil exécutif de l’OMT. Le Cambodge et les Maldives ont été les candidats désignés pour représenter la région comme Vice-Présidents de la vingt-quatrième session de l’Assemblée générale, et le Samoa et le Bhoutan pour siéger à la Commission de vérification des pouvoirs.

La Malaisie et les Maldives ont été proposées comme Présidents de leurs commissions respectives pour un deuxième mandat, avec les Fidji et le Japon comme Vice-Présidents de la Commission pour l’Asie de l’Est et le Pacifique et le Bangladesh et l’Iran comme Vice-Présidents de la Commission pour l’Asie du Sud. Enfin, les Maldives ont été désignées pour accueillir la prochaine réunion conjointe des deux commissions (CAP et CSA) en 2022 et l’Indonésie retenue pour recevoir les célébrations de la Journée mondiale du tourisme 2022.

Liens utiles

Category tags

Related Content