Les îles Canaries rejoignent le réseau de l'Observatoire

Les îles Canaries rejoignent le réseau de l’Observatoire alors que les membres s’unissent pour fournir des données pour la relance du tourisme

Les îles Canaries sont les dernières en date à rejoindre le Réseau international des observatoires du tourisme durable (INSTO), lequel est en pleine expansion et assure un suivi du développement responsable du tourisme à l’échelle mondiale. Cette annonce est intervenue lors de la réunion annuelle du réseau INSTO, institué à l’initiative de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et qui rassemble les principaux acteurs des secteurs public et privé.

Depuis sa création en 2004, le Réseau des observatoires du tourisme durable n’a cessé de prendre de l’ampleur et de gagner en influence. Alors que ses membres sont mobilisés actuellement pour aider le tourisme à se relever des impacts de la pandémie de COVID-19, le Réseau a tenu sa deuxième réunion virtuelle depuis le début de la crise actuelle. Cette réunion annuelle a permis à plus de 100 experts internationaux d’avoir un dialogue ouvert sur l’orientation future du tourisme et sur le soutien à apporter aux destinations pour qu’elles continuent de faire une place centrale à la durabilité dans la croissance de demain.

Accueil chaleureux du nouveau membre

L’observatoire du tourisme des îles Canaries, une des destinations les plus populaires en Europe, se joindra aux 30 autres membres de l’INSTO pour surveiller et mesurer le tourisme et fournir des données claires et objectives pour permettre des décisions fondées sur des preuves.

L’OMT souhaite chaleureusement la bienvenue aux îles Canaries dans notre réseau mondial d’observatoires. C’est la preuve de leur solide engagement envers le tourisme, entendu comme une force au service de la durabilité et du développement.

Le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a déclaré : « L’OMT souhaite chaleureusement la bienvenue aux îles Canaries dans notre réseau mondial d’observatoires. C’est la preuve de leur solide engagement envers le tourisme, entendu comme une force au service de la durabilité et du développement. Cela facilitera la production de données plus nombreuses et de meilleure qualité sur les impacts économiques, environnementaux et sociaux du tourisme aux îles Canaries. »

Mme Teresa Berástegui Guigou, Vice-Conseillère au tourisme des îles Canaries, a ajouté : « L’entrée des îles Canaries dans le Réseau international de l’OMT des observatoires du tourisme durable intervient à un moment crucial et décisif pour le secteur mondial du tourisme, du fait de la crise sanitaire et de l’importance croissante de travailler à la fois en faveur de la durabilité des destinations et de la production de connaissances sur le tourisme à l’appui de la prise de décision ».

Préoccupations immédiates et objectifs à long terme

Les discussions au cours de la réunion annuelle INSTO ont porté sur un éventail de questions pressantes et ont été alimentées par les interventions d’acteurs publics, privés et de la société civile, dont des centres universitaires. Les problématiques précises abordées ont été notamment mesurer les besoins des destinations, les indicateurs émergents en matière de santé publique et la diversité de produits touristiques pour atténuer les impacts économiques et sociaux de la crise actuelle.

La réunion a également porté sur des dossiers en cours intéressant les membres d’INSTO, notamment la mesure de la satisfaction à la fois des touristes et des résidents des destinations touristiques, l’analyse et l’amélioration de la gouvernance, ou encore la combinaison d’interventions nationales et locales inscrites dans une démarche durable au profit de la résilience et du redressement.

Liens connexes :

Category tags

Related Content