Le projet de femmes autochtones dans le tourisme, artisans du redressement

Le projet de femmes autochtones dans le tourisme, artisans du redressement

sélectionné parmi les 10 projets les plus prometteurs
au forum de paris sur la paix 2020

Paris Peace Forum

La COVID-19 a tout à la fois fait baisser les revenus et accru la charge de travail domestique des femmes autochtones, et mis au jour leur manque criant d’accès aux services essentiels.

Ce projet s’attaquera aux inégalités socioéconomiques systémiques touchant les femmes autochtones au Guatemala, au Pérou et au Mexique.

En s’appuyant sur le savoir-faire traditionnel et complexe de fabrication textile, le projet va créer un tissu d’entrepreneuriat adapté à la nouvelle donne post-COVID au sein de ces populations à la longue histoire.

‘Weaving the Recovery’ est un projet de promotion du savoir traditionnel et du bien-être collectif qui va doter les femmes autochtones des compétences voulues pour avoir accès à divers marchés, faire du commerce éthique et être en première ligne du redressement du tourisme post-COVID-19.

Les outils et l’expérience acquise ainsi que le maintien de l’engagement des partenaires vont permettre de reproduire le projet dans d’autres régions, pour en faire bénéficier d’autres femmes et accélérer le redressement durable et équitable du tourisme.

Pour de plus amples informations sur le projet, veuillez contacter [email protected]

Weaving the Recovery – Indigenous Women in Tourism

 

Ressources connexes :

Recommandations relatives au tourisme autochtone

indigenous entrepreneurs and advocates

Présentation (pitch) du projet au Forum de Paris sur la paix