Investour 2015 : l’Afrique a besoin d’une marque plus forte

PR No.: 15010

Les stratégies de marque et la promotion, les investissements étrangers directs, le développement des ressources humaines et la facilitation de la délivrance des visas ont été parmi les principaux thèmes au cœur de la sixième édition du Forum d’affaires et d’investissement touristique pour l’Afrique (INVESTOUR). Seize ministres du tourisme d’Afrique et du Moyen-Orient et des experts de différents domaines s’étaient donné rendez-vous à ce forum annuel, à l’occasion du salon international du tourisme FITUR. Les débats ont porté tout particulièrement sur la nécessité de développer une marque Afrique plus forte [Madrid (Espagne), le 29 janvier 2015].   

Entre 2000 et 2014, les arrivées de touristes internationaux en Afrique ont plus que doublé, passant de 26 millions à 56 millions. En dépit d’une année 2014 difficile, la région a quand même enregistré une croissance de 2 % par rapport à 2013 et les perspectives pour l’avenir restent favorables, avec 134 millions d’arrivées prévues en 2030 d’après les projections de l’OMT. 

INVESTOUR est une initiative conjointe de l’OMT, FITUR et Casa África qui en est maintenant à sa sixième année d’existence. INVESTOUR est devenue une plateforme centrale pour les entreprises et les autorités africaines du tourisme afin de promouvoir les investissements et les possibilités commerciales sur le continent. Ce rendez-vous annuel est aussi un forum capital pour débattre de certains des défis les plus pressants qui pèsent sur le tourisme en Afrique. 

« Soutenir le tourisme en Afrique, c’est soutenir la croissance économique et l’emploi dans la région et ouvrir d’immenses possibilités de développement » a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. « Pour que le potentiel touristique africain se réalise, il faut s’atteler à un certain nombre de défis critiques, comme développer les infrastructures, faciliter les voyages et mettre pleinement à profit les technologies modernes pour maximiser l’action de marketing et les services. INVESTOUR permet de nouer des partenariats fructueux qui aident à convertir ces défis en autant de chances à saisir au service d’un meilleur avenir pour l’Afrique et d’une croissance plus inclusive pour tous ». 

« On ne cesse d’entendre que l’avenir est riche de promesses pour l’Afrique ; l’avenir, c’est maintenant » a déclaré le Ministre de l’industrie, de l’énergie et du tourisme du Royaume d’Espagne, José Manuel Soria López, au sujet des nombreux débouchés pour le tourisme dans la région. Le Directeur général de Casa África, Luis Padrón, tout aussi affirmatif, a insisté sur les progrès accomplis par la région du point de vue de la démocratie comme de l’économie. « Je suis certain que la coopération des entreprises espagnoles et le savoir-faire qu’elles possèdent, sachant que nombre d’entre elles sont des leaders du tourisme à l’échelle mondiale, peuvent être très utiles pour soutenir des projets conjoints en Afrique » a expliqué M. Padrón. 

Le Président du Comité exécutif de l’IFEMA, Luis Eduardo Cortés, a souligné l’importance du forum pour « promouvoir le dialogue entre entreprises africaines, espagnoles et du reste du monde » comme pour « passer des accords commerciaux ». Il a également évoqué la capacité qu’a le secteur espagnol du tourisme d’apporter de la valeur dans les nouveaux domaines phare du tourisme international, comme le tourisme de santé, d’affaires, culturel et d’achats, dont le potentiel peut aussi profiter aux destinations africaines.

Les participants ont conclu que l’on assistait à une amélioration constante de la gouvernance dans toute la région, mais que le secteur avait besoin d’être mieux placé dans les priorités nationales pour lui permettre de recevoir les financements qui faisaient tant défaut, sous forme d’investissements dans les infrastructures, la formation et les statistiques. D’autres questions ont été soulignées, parmi lesquelles la nécessité d’assurer une plus grande facilité d’obtention des visas dans toute la région, le besoin pressant de valoriser efficacement des exemples de réussite dans le tourisme en Afrique et l’urgence de forger une marque Afrique solide. 

Ont participé au Forum les Ministres du tourisme de Cabo Verde, Cameroun, Côte d’Ivoire, Ghana, Iraq, Liban, Maroc, Mauritanie, Niger, Sénégal, Seychelles, Soudan, Tanzanie, Zambie et Zimbabwe et le Secrétaire d’État au tourisme de Guinée-Bissau, aux côtés d’experts de la Banque africaine de développement et de l’Institut de formation et de développement de l’Association du transport aérien international (IATA), entre autres. 

Comme lors des éditions précédentes, la séance de rencontres interentreprises (B2B) a mis en relation 140 initiatives touristiques en provenance de 34 pays africains avec 20 entreprises du monde entier. 


Liens utiles :

VIe Forum d’affaires et d’investissement touristique pour l’Afrique (INVESTOUR) 
Programme régional de l’OMT pour l’Afrique 

Contacts :

Responsable principal médias de l’OMT : Marcelo Risi
Tél. : (+34) 91 567 81 60 

Programme de communications et publications de l’OMT
Tél. : (+34) 91 567 8100 / Télécopie : +34 91 567 8218 

 

Category tags