Transformer le tourisme pour l’action climatique

Transformer le tourisme pour l’action climatique

Changements Climatiques

D’après les dernières prévisions de l’OMT, les touristes voyageant à l’étranger devraient être 1,8 milliard par an d’ici 2030, auxquels s’ajouteront 15,6 milliards d’arrivées au titre du tourisme interne. Cette croissance est porteuse d’un grand nombre d’opportunités, notamment pour le développement socioéconomique et pour la création d’emplois, mais l’on voit aussi augmenter, dans le même temps, les émissions de gaz à effet de serre imputables au tourisme.

L’OMT est déterminée à accélérer le passage à un développement du tourisme à faible intensité de carbone contribuant aux objectifs climatiques internationaux.

La récente étude de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et du Forum international des transports (ITF) montre que les émissions du tourisme liées aux transports, qui ont représenté 5 % du total des émissions anthropiques en 2016, devraient, d’après le niveau actuel d’ambition, atteindre 5,3 % d’ici 2030. Cela correspond à une augmentation de 25 % des émissions de CO2 du secteur du tourisme liées aux transports, de 1 597 millions de tonnes en 2016 à 1 998 millions de tonnes en 2030.

Devant un tel constat, le secteur du tourisme doit se fixer de toute urgence un niveau élevé d’ambition, pour se transformer et arriver à dissocier nettement croissance et émissions, de façon à contribuer à l’Accord de Paris et à l’objectif 13 des objectifs de développement durable sur l’action climatique.

Liens utiles